Le jeûne intermittent a récemment gagné en popularité comme moyen de réduire le poids corporel et d’améliorer la santé du métabolisme. Des études sur les animaux suggèrent également que le jeûne intermittent peut favoriser un vieillissement en bonne santé et augmenter la longévité.

Au fil des âges, les humains ont pu bénéficier de la limitation de la consommation alimentaire pendant des périodes spécifiques, soit pour des raisons religieuses, soit lorsque la nourriture était rare.

En fait, le corps humain a développé de nombreux mécanismes d’adaptation qui lui permettent de survivre pendant les périodes de famine. Ainsi, le jeûne intermittent est généralement bien toléré et semble être inoffensif pour les adultes en bonne santé, de poids normal et obèses.

Prev1 of 11